FRANCE

Monsieur le président, Monsieur le ministre : les paysans ont d’abord besoin de revenu !



17.05.2017 Monsieur Macron a été investi officiellement le dimanche 14 mai, et le nouveau premier ministre vient de nommer Jacques Mézard au ministère de l'agriculture et de l'alimentation. Il ne peut pas y avoir de période d'état de grâce : la situation dans nos campagnes est trop grave.

Les paysans sont victimes de crises à répétition provoquées par les politiques de libéralisation. Il faut agir efficacement pour que les paysans reçoivent des prix rémunérateurs. Cela passera par une interdiction d'achat par l'aval de nos produits en dessous du prix de revient et des actes forts  à Bruxelles qui remettent la maîtrise, la répartition et la régulation des productions agricoles dans les priorités immédiates.

Nous avons entendu la proposition d'organiser très rapidement des états généraux de l'alimentation. Ces assises doivent être l'occasion de mettre en avant une politique de la demande alimentaire pour orienter la production agricole. Avec l'ensemble de la société, les paysans ont besoin de politiques publiques alimentaires et agricoles ambitieuses.

LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître la délégation locale la plus proche :
MOBILISATIONS
Appel à rejoindre la ZAD de Notre-Dame-des-Landes le 10 févier
La Confédération paysanne appelle à rejoindre la ZAD de Notre-Dame-des-Landes le 10 février
en savoir +

CETA nous de choisir, exigeons un référendum auprès de nos parlementaires !
en savoir +
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
Mentions légales
Copyright 2012 - Tous droits réservés - Confédération Paysanne