EGA

Revenu paysan : écrit en l’état le projet de loi ne réglera rien !



23.04.2018 L'examen en commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale du projet de loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine a montré l'absence de volonté de la majorité de résoudre le principal problème dans nos campagnes : l'absence de prix rémunérateurs pour les productions agricoles.

Les propositions d'amendements portées par la Confédération paysanne, visant à mettre en place un arbitrage public des relations commerciales et à définir précisément dans la loi un prix abusivement bas, sur la base des coûts de production, ont été rejetées.

En refusant des mécanismes pouvant contraindre au partage de la valeur et en laissant les clefs aux interprofessions, les député-e-s actent le désengagement de l'Etat en la matière, porté dans le projet de loi initial du gouvernement. Ce vote légitime les pratiques de vautours de l'industrie agro-alimentaire et de la grande distribution, en se cachant derrière l'Union européenne.

Si le projet de loi n'intègre pas ces éléments contraignants, le problème du revenu paysan, objectif central des Etats généraux de l'alimentation, ne pourra en aucun cas être réglé !

La Confédération paysanne demande aux député-e-s qui examineront ce texte à partir du 22 mai de prendre leurs responsabilités et de ne pas manquer cette occasion unique de prendre réellement en compte les coûts de production dans la loi pour garantir un revenu aux paysan-ne-s.

LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître la délégation locale la plus proche :
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
Mentions légales
Copyright 2012 - Tous droits réservés - Confédération Paysanne