Home > Actualités > Plan Loups : prochaine étape, l’élimination des éleveurs et ...
Partager sur :
PASTORALISME
03.12.2018

Plan Loups : prochaine étape, l’élimination des éleveurs et éleveuses ?

Le plafond de prélèvement de 51 loups a été atteint suite à l'abattage d'une louve dans la soirée du 27 novembre à Haute-Bléone dans les Alpes-de-Haute-Provence. En conséquence, seuls les éleveurs et éleveuses sont autorisés à mettre en place des tirs de défense simple. Bien entendu, le tir de défense en cas d'attaque doit être un droit universel pour les éleveurs et bergers mais les prélèvements de loups doivent être réalisés avant tout par les services de l'État car c'est de sa responsabilité !

La majorité des attaques ayant encore lieu la nuit, les éleveurs et éleveuses ont très peu de chance d'intervenir contrairement à la brigade d'intervention de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS)et de la Louveterie qui, eux, sont équipés pour réaliser des prélèvements ciblés en vision nocturne. Il est inacceptable que l'État continue à reporter ainsi sa responsabilité, compte tenu de la pression extrême de la prédation sur les éleveurs et les éleveuses, notamment de plein air.

Le bilan publié le 31 octobre dernier faisait en effet état de 3150 attaques et de 10803 victimes, soit 10% d'attaques constatées et indemnisées de plus par rapport à 2017. Que cherche l'État, alors que le plan loups a atteint son objectif de 500 loups présents sur le territoire ? Éliminer l'élevage de plein-air ?

La Confédération paysanne qui doit rencontrer le 10 décembre le nouveau référent du Plan Loup auprès du préfet coordonnateur, demande une refonte du décret d'indemnisation, un déplafonnement du nombre de loups à abattre en fonction des dommages, la prise en charge à 100 % des moyens de protection et la non-conditionnalité des indemnisations aux moyens de protection.

Si nous ne sommes pas entendus, nous nous mobiliserons à nouveau pour faire entendre la colère des éleveurs et des éleveuses victimes de la prédation.

TROUVEZ UNE CONF'
CAMPAGNES SOLIDAIRES
NOUS CONTACTER Mentions légales
Copyright 2018 - Tous droits réservés - Confédération paysanne
104 Rue Robespierre, 93170 Bagnolet - Tél +33 1 43 62 04 04