GAZOLE NON ROUTIER (GNR)

GNR7 : la résistance s'organise

25.10.2012 .


25.10.2012 Depuis novembre 2011, les agriculteurs doivent utiliser du Gazole non routier (GNR*) distribué en France sous la forme de GNR7, c'est à dire additionné de 7 % d'agrocarburant. Pour les paysans, les inconvénients sont nombreux, notamment parce que le GNR7 a la fâcheuse tendance à se figer au froid. Et dans le Jura, le froid, on connaît!
Dominique Bouillet, producteur de lait Comté dans ce département, refuse d'utiliser le GNR7 : « Ceux qui ont essayé ont constaté les problèmes tout de suite, d'autant que l'hiver a été rude... En plus, ça encrasse les filtres et il aurait fallu changer de cuve... »
Mais il y a une autre raison : avec la Conf', Dominique se bat contre les agrocarburants dont la production accapare des terres agricoles et fait flamber les prix des céréales. La Confédération paysanne de la région a trouvé une solution pour fournir les paysans en GNR* « zéro » (sans agrocarburant), parfaitement légal... mais pas distribué. « Un petit distributeur du Doubs a bien voulu s'approvisionner en Suisse. On en a parlé autour de nous... et il a eu une demande de près de 20 000 litres. Du coup, il s'est arrangé pour en avoir tout le temps, raconte Dominique. Et comme il a fini par piquer des clients au distributeur du Jura, ce dernier s'est mis à faire du GNR* 'zéro' à la demande. »
Notre mobilisation a payé. Dans le Doubs et dans le Jura, les paysans ont le choix. Et ils sont nombreux à refuser de rouler pour Sofiprotéol, aux frais du contribuable.


Depuis novembre 2011, les agriculteurs doivent utiliser du Gazole non routier (GNR*) distribué en France sous la forme de GNR7, c'est à dire additionné de 7 % d'agrocarburant. Pour les paysans, les inconvénients sont nombreux, notamment parce que le GNR7 a la fâcheuse tendance à se figer au froid. Et dans le Jura, le froid, on connaît !
Dominique Bouillet, producteur de lait Comté dans ce département, refuse d'utiliser le GNR7. « Ceux qui ont essayé ont constaté les problèmes tout de suite, d'autant que l'hiver a été rude... explique-t-il. En plus, ça encrasse les filtres et il aurait fallu changer de cuve... »
Mais il y a une autre raison : avec la Confédération paysanne, Dominique se bat contre les agrocarburants dont la production est en concurrence avec les cultures vivrières et provoque un accaparement de terres agricoles au dépens des petits paysans. Pas question de mettre une telle saloperie dans son tracteur !
La Confédération paysanne de la région a trouvé une solution pour fournir les paysans en GNR* « zéro » (sans agrocarburant), parfaitement légal... mais pas distribué. « Un petit distributeur du Doubs a bien voulu s'approvisionner en Suisse. On en a parlé autour de nous. Du coup, il a eu une demande de près de 20 000 litres et il s'est arrangé pour en avoir tout le temps, raconte Dominique. Et comme il a fini par piquer des clients au distributeur du Jura, ce dernier s'est mis à faire du GNR* « zéro » à la demande. Comme quoi, ce n'est pas compliqué, même si les compagnies pétrolières préfèrent distribuer du GNR7 pour bénéficier des avantages fiscaux accordés aux agrocarburants. »
Notre mobilisation a payé. Dans le Doubs et dans le Jura, les paysans ont le choix. Et ils sont nombreux à refuser de rouler pour Sofiprotéol, aux frais du contribuable.

POUR ALLER PLUS LOIN
LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître la délégation locale la plus proche :
MOBILISATIONS
Projet de loi agriculture et alimentation : la Confédération paysanne mobilisée
en savoir +

Pétition : pour une justice vraiment accessible
Si le projet de loi de programmation de la justice va à son terme, tous les tribunaux seront concernés. Ce projet ...
en savoir +
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
Mentions légales
Copyright 2012 - Tous droits réservés - Confédération Paysanne