CAMPAGNES SOLIDAIRES


Campagnes solidaires est le mensuel de la Confédération paysanne, engagé avec les paysans et les acteurs du mouvement social dans l'émergence d'autres mondes possibles.

C'est un point de ralliement pour ceux qui veulent comprendre les réalités de la vie et des luttes paysannes dans le monde et ici en Europe.

C'est aussi un espace pour ceux qui veulent s'exprimer sur ces réalités et la manière d'agir sur elles.

Informer, c'est contribuer au débat sur les sujets de société tels que les OGM, la sécurité alimentaire et la mondialisation...

Campagnes Solidaires, notre, votre journal, tente chaque mois de restituer les résistances et les espoirs de ces luttes. Nous avons besoin de vous pour continuer ce combat.

Le numéro du mois

n° 339 - mai 2018
Editorial Sommaire
Dossier
Archives

Dossier

Pour une véritable politique d'installation


Les dossiers sont disponibles en téléchargement trois mois après parution [voir dans la rubrique ARCHIVES]

La France n'a pas et n'a jamais eu de politique d'installation. Depuis soixante ans, nous menons une politique d'agrandissement qui passe par les jeunes et l'installation, mais cela ne fait pas une politique d'installation. Une nuance est toutefois apparue au cours de ces dernières années : si cette restructuration à marche forcée était voulue et assumée au début, elle est toujours voulue mais elle n'est plus assumée.

Elle est voulue parce qu'une poignée d'irréductibles, sans imagination mais au pouvoir,  pense toujours que l'horizon économique de l'agriculture est l'industrialisation. Elle n'est plus assumée car plus personne ne peut nier que la disparition des paysannes et des paysans détruit la ruralité, menace l'environnement, éloigne nos concitoyens d'un système alimentaire dans lequel ils ont de moins en moins confiance et ne rend pas les paysannes et les paysans restants plus riches ou plus heureux.

Les conséquences de ce plan social qui n'a jamais dit son nom sont évidentes. De nombreux paysans, qui ont pourtant bien vécu sur leur ferme, se sont auto-persuadés qu'elle n'avait pas d'avenir. De nombreux candidats à l'installation,  découragés, ont abandonné ou ont du emprunter  des chemins de traverse pour tenter de mettre en œuvre leurs projets dans des conditions difficiles. Rappelons que les deux tiers des installations se font aujourd'hui sans les aides, donc en dehors des sentiers balisés par les institutions.

Vous trouverez dans les pages suivantes des arguments et des témoignages qui illustrent ce constat, mais vous verrez surtout que ce n'est pas une fatalité. Les formes nouvelles d'accompagnement, comme les Ciap (cf.p.VIII-IX), connaissent de véritables succès qualitatifs et quantitatifs. Les outils de gestion du foncier peuvent être orientés vers une véritable possibilité d'accéder au métier pour les candidates et les candidats à celui-ci. La Pac peut prendre en compte les actives et les actifs avant de prendre en compte les hectares. Et surtout, il y a des jeunes (et des moins jeunes), motivés, nombreux, qui ne demande qu'à obtenir les moyens de construire leur activité. Nous n'avons pas besoin de renverser la table, les dispositifs existants peuvent permettre d'installer massivement. Il ne manque qu'un peu de volonté de le faire.  

Antoine Baron,
paysan en Loire-Atlantique

LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître la délégation locale la plus proche :
MOBILISATIONS
Pétition : pour une justice vraiment accessible
Si le projet de loi de programmation de la justice va à son terme, tous les tribunaux seront concernés. Ce projet ...
en savoir +
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
Mentions légales
Copyright 2012 - Tous droits réservés - Confédération Paysanne