Home > Nos positions > Repenser la production et moraliser le commerce
Partager sur :

FRUITS ET LÉGUMES : NOS POSITIONS

Repenser la production et moraliser le commerce

Réguler et répartir des volumes produits à l'échelle de l'Union européenne par la mise en place d'un cadastre arboricole et légumier. 
Plus aucun accord d'import-export ne doit être conclu sans garantie de respect du droit universel. Il s'agit de respecter les textes existants (et signés !) à l'ONU*.
Mettre en place une aide couplée de 2 000 €/ha, plafonnée à 5 hectares. Cette aide doit être calculée à partir des coefficients d'équivalence utilisés par la MSA* (SMI*) (1) ou de la CDOA* (unité de référence) (2), par nature de culture. Cela afin de permettre le ciblage des premiers hectares pour une meilleure répartition des aides et une prise en compte du facteur emploi et temps de travail. 
Ne pas réserver les aides aux seuls adhérents des organisations de producteurs. Celles-ci doivent être élargies à l'ensemble des producteurs et liées à un objectif social de respect des droits des travailleurs, à une production d'aliments de qualité, de maintien de l'emploi, d'aménagement du territoire et de respect de l'environnement et de la biodiversité.
Appuyer la connaissance des moyens de production par un inventaire verger et un registre des producteurs.
■ Harmoniser les conditions d'utilisation des pesticides au niveau européen, dans une optique de production de qualité. 
Informer et sensibiliser les consommateurs. Rendre visibles les notions de saisonnalité, de respect de l'environnement en poursuivant un objectif de revalorisation des produits (image, prix...) pour une alimentation de qualité.

(1) L'assujettissement au régime agricole MSA* (Mutualité sociale agricole) est déterminé par une SMI* (Surface minimum d'installation) fixée au niveau de chaque département, par nature de culture.
(2) L'unité de référence correspond à la surface « qui permet d'assurer la viabilité de l'exploitation compte tenu de la nature des cultures et des ateliers de production hors sol, ainsi que d'autres activités agricoles » et de la valeur agronomique des régions naturelles du département. Elle est fixée après avis de la Commission départementale d'orientation agricole (CDOA*).
 
 
A télécharger
 
TROUVEZ UNE CONF'
CAMPAGNES SOLIDAIRES
NOUS CONTACTER Mentions légales
Copyright 2018 - Tous droits réservés - Confédération paysanne
104 Rue Robespierre, 93170 Bagnolet - Tél +33 1 43 62 04 04