GRANDES CULTURES : NOS POSITIONS

Stopper la course aux agrandissements à tout prix

Protection de la semence de ferme et rééquilibrage du rapport de forces entre paysans et semenciers afin de défendre le droit inaliénable des paysans à ressemer une partie de leur production.
Rupture de l'intégration amont/aval qui conditionne les pratiques avec ses conseillers-prescripteurs-vendeurs : le système de conseil doit être indépendant et se pérenniser dans la mission des chambres d'agriculture.
Création d'un véritable mécanisme de solidarité entre céréaliers et éleveurs. Il faut une plus juste répartition des aides pour sauver l'élevage français, mis à mal par les hausses de prix. Il est également urgent de travailler à une mise sous tutelle des marchés à terme, en excluant les financiers de la spéculation et pouvoir suspendre les cotations.
Mise en œuvre de réelles mesures agroenvironnementales (MAE*) pour améliorer les pratiques (réduction de l'utilisation des intrants tels les produits phytosanitaires...). 
Interdiction des pesticides avérés dangereux
Mise en place d'une gestion collective de l'eau en privilégiant selon les disponibilités un plafonnement en volume par actif. Maintien de l'irrigation uniquement pour sécuriser un rendement minimal. Recherche-développement sur des systèmes contraints en eau pour se préparer au changement climatique. 
 
 
A TELECHARGER
 
LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître la délégation locale la plus proche :
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
Mentions légales
Copyright 2012 - Tous droits réservés - Confédération Paysanne