Home > Communiqués de Presse > Pour une Europe de la justice sociale et climatique
Partager sur :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Pour une Europe de la justice sociale et climatique

23.05.2019

Depuis le salon de l'agriculture et la présentation de nos « 10 propositions pour l'Europe », au courrier adressé par le Secrétariat National aux candidats pour les européennes, la Confédération paysanne a voulu faire entendre ses propositions en faveur d'une Europe qui mette enfin au cœur de son projet le progrès social et la solidarité entre ses membres.

Or la doxa libérale cause énormément de dégâts au sein de l'Union européenne et empêche toute transition en faveur de plus de justice sociale et climatique. Il y a pourtant urgence.

Politique commune par excellence, la PAC*, actuelle, ne répond plus aux attentes de la société, ni des paysan-ne-s. Elle doit donc redevenir un projet avec des objectifs avant d'être un budget ! Il s'agit en effet de produire une alimentation de qualité accessible à toutes et tous, de soutenir le renouvellement des actifs et l'installation de paysan.ne.s nombreux, via une rémunération juste du travail. L'urgence est d'initier la transition des systèmes agricoles vers l'agriculture paysanne, résiliente économiquement et face au dérèglement climatique.

Parce que nous défendons l'existence de politiques publiques fortes et ambitieuses, la Confédération paysanne croit en la nécessité d'une politique européenne pour :

  • Recréer des outils de régulation face à un droit de la concurrence tout puissant.
  • Mettre en place une politique agricole et alimentaire commune ambitieuse pour assurer la transition vers l'agriculture paysanne (aides à l'actif plafonnées et dégressives, reconnaissance des pratiques pastorales, accompagner les changements de pratiques…).
  • Arrêter les négociations des accords de libre-échange, empêcher leur mise en œuvre.
  • Mettre en place des prix minimum d'entrée sur les fruits et légumes importés.
  • Avoir un rapport réaliste aux espèces protégées.
  • Un programme adapté aux réalités des Outre-Mer.
  • Refuser tous les OGM dans nos champs et dans nos assiettes.
  • Assurer et accompagner la sortie des pesticides de synthèse au niveau européen.

C'est le sens de notre engagement et de nos luttes, au quotidien, en période électorale ou non, pour porter la mise en œuvre d'une agriculture paysanne au service des paysan-ne-s, des citoyen-ne-s et des territoires.


Contacts :
Nicolas GIROD - Porte-parole de la Confédération paysanne - tél: 06 07 55 29 09
Véronique MARCHESSEAU - Secrétaire générale
Caroline NUGUES - Chargée de communication - tél: 06 95 29 80 78
TROUVEZ UNE CONF'
CAMPAGNES SOLIDAIRES
NOUS CONTACTER Mentions légales
Copyright 2018 - Tous droits réservés - Confédération paysanne
104 Rue Robespierre, 93170 Bagnolet - Tél +33 1 43 62 04 04