Home > Nos positions > Démasquer l'agriculture intelligente face au climat !
Partager sur :

CLIMAT : NOS POSITIONS

Démasquer l'agriculture intelligente face au climat !

Alors que les ressources naturelles s'épuisent, que les populations rurales s'appauvrissent, que les paysan-ne-s disparaissent et que les rapports du GIEC sur le changement climatique sont de plus en plus alarmants, on pourrait penser que les limites du système agricole capitaliste et financier sont une évidence, qu'il apparaît légitimement aux yeux de tous comme à bout de souffle. Mais non, ce serait penser trop vite. Ainsi, ce 23 septembre, Ban Ki Moon a réuni les chefs d'État à New York pour un sommet de l'ONU* sur le climat. Après le constat que nous faisons tous sur le changement climatique et ses conséquences désastreuses, Ban Ki Moon presse les chefs d'État à entreprendre une action ambitieuse pour le climat. Et que leur propose-t-il pour ce faire ? L' Agriculture intelligente face au climat (ou climate smart agriculture en anglais). Ainsi au travers de grandes lignes qui apparaissent consensuelles et vertueuses, Cette alliance prévoit de développer un modèle qui permettrait d'"accroître les rendements", de "favoriser la résilience des systèmes agricoles" et de "réduire les émissions de gaz à effet de serre". Il s'agit de permettre le développement de pratiques techno-scientifiques et financières déjà lancées. On y trouve notamment la valorisation des marchés carbone, malgré qu'ils aient déjà prouvés leur échec pour lutter face au changement climatique et soutenir les populations paysannes. Mais comme ils constituent une manne financière importante pour les investisseurs internationaux, peu-importe qu'ils soient responsables d'accaparement de terres ou de sanctuarisation d'espaces au détriment des populations les plus fragiles, souvent paysannes , rurales ou autochtones. Quant aux pratiques agricoles, alors que tout l'objet est de lutter contre le changement climatique et de s'y adapter, il n'y a aucune remise en cause de l'usage des produits chimiques, pesticides ou engrais.qui pourtant sont  des causes d'importantes  émissions de gaz à effet de serre . Au contraire,les biotechnologies sont  mises en avant ; les technologies de pointe tels les nanotechnologies ,et l'hyper mécanisation assistée par satellite sont présentées comme des innovations salvatrices. Mais nous savons que cela signifie la mort des territoires et des travailleur-se-s de la terre.

Alors que la contestation des populations face à ce système qui ne bénéficie qu'à la minorité des plus riches augmente, les organisations internationales comme la Banque Mondiale ont trouvé avec l' agriculture intelligente face au climat une nouvelle caution institutionnelle aux  multinationales agro-industrielles. Un simple cache-misère pour permettre le développement d'une agriculture qui n'a pour seule vocation que de faire disparaître les paysan-ne-s en les  dépossédant de leurs terres, de leurs pratiques et savoirs-faire qui seuls peuvent garantir  une certaine autonomie. En somme, poursuivre et accélérer l'industrialisation et la financiarisation de l'agriculture est le véritable objectif .

Et que fait la France? La veille de l'ouverture d'un symposium organisé par la FAO*, lors duquel M. Stéphane Le Foll s'est positionné en moteur du développement de l'agro-écologie dans le monde, on apprend que la France a officiellement annoncé sa participation en tant que membre fondateur à l' A lliance globale pour l'agriculture intelligente face au climat. Il apparaît que nos dirigeants ne savent plus sur quel pied danser pour cacher à la vue de tous les intérêts qu'ils défendent, au risque d'apparaître dans tout et n'importe quoi, mais nous, paysans et paysannes, avons compris leurs objectifs et nous ne les laisserons pas nous asservir pour les profits d'une minorité !

 

A voir

 

 

A télécharger
 

Climat : l'agriculture paysanne pour refroidir la planète


Démasquer l'agriculture intelligente face au climat

 



Infographie : Agriculture et changement climatique, quel rapport ?

 


Les paysans de la mer face au changement climatique


TROUVEZ UNE CONF'
CAMPAGNES SOLIDAIRES
NOUS CONTACTER Mentions légales
Copyright 2018 - Tous droits réservés - Confédération paysanne
104 Rue Robespierre, 93170 Bagnolet - Tél +33 1 43 62 04 04