Home > Communiqués de Presse > Bure : la criminalisation de l’action syndicale doit cesser
Partager sur :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Bure : la criminalisation de l’action syndicale doit cesser

10.01.2019

La Confédération paysanne s'est mobilisée ce jeudi devant la Cour d'appel de Nancy pour soutenir les « deux Christian », dont un adhérent de la Confédération paysanne. Il leur est reproché d'avoir abattu, lors de la mémorable manifestation du 14 août 2016, avec 500 autres personnes, le « mur de Bure », érigé illégalement par l'Andra, au bord du bois Lejuc.

En première instance, le 13 février dernier, le Tribunal de grande instance de Bar-le-Duc les avait condamnés à 4 mois de prison avec sursis et 3000 euros d'amende. Lors de l'audience en appel, le procureur a requis les mêmes peines. Les avocats des prévenus ont demandé la relaxe. Le jugement a été mis en délibéré au 21 mars.

Nous ne pouvons accepter cette judiciarisation de l'action syndicale qui vise à isoler des individus d'un mouvement collectif – de préférence deux « historiques » du dossier - pour mieux mettre la pression contre celles et ceux qui s'opposent au projet Cigéo et qui plus généralement veulent faire « tomber des murs de la honte ».


Contacts :
Laurent PINATEL - Porte-parole de la Confédération paysanne - tél: 06 80 58 97 22
Thierry JACQUOT - Secrétaire national - tél: 06 14 99 36 35
Caroline NUGUES - Chargée de communication - tél: 06 95 29 80 78
TROUVEZ UNE CONF'
CAMPAGNES SOLIDAIRES
NOUS CONTACTER Mentions légales
Copyright 2018 - Tous droits réservés - Confédération paysanne
104 Rue Robespierre, 93170 Bagnolet - Tél +33 1 43 62 04 04