NDDL - LA WARDINE

 

La Zad est aussi un champ des possibles pour des quantités d'activités non agricoles : radio, cantine, mécanique, sans parler d'un activisme libéré de contraintes... La wardine  tente, parmi d'autres, de donner des moyens matériels pour ces autres activités.

Notre collectif, composé et recomposé au fil des années, s'est installé dans les bâtiments de l'ancienne ferme de Saint-Antoine, suite aux expulsions il y a trois ans. Avec un goût dingue pour l'organisation de  concerts enfiévrés sur des styles de musiques expérimentales et souvent inouïes, nous essayons de faire porte-voix pour de  nombreux groupes et artistes de passage qui viennent nous délivrer, entre autres, leurs messages de soutiens poétiques à la Zad.  Pour le  public, ces concerts et spectacles sont des occasions attendues pour lâcher les corps et chauffer les âmes, s 'écarquiller les oreilles et se déboucher les yeux.

Au fil des mois et des années, nous avons tenons aussi à ce que les lieux puissent servir à un tas d'activités politiques, au hasard : cyclocamp international, assemblée Reclaim The Fields (1),  réunions « Construire le futur de la zad », rencontres vidéos autogérées,  projections et discussions régulières. C'est aussi un lieu pour s'essayer, répéter ou s'entraîner :  graf, musiques, danses, cirque, self-défense, tatouage...  Une seconde « piste » vient d'être ouverte dans une sublime grange baptisée selon l'humeur SBAM (Salle de Boxe Alain Mustière) ou SPJMA (Salle Polyvalente Jean-Marc Ayrault).

Il y aussi la Smala, un chantier en train d'aboutir après des mois de gestation. Dans la maison d'origine de la ferme et dans une grange attenante, la Smala est destinée à accueillir les enfants de passage et les adultes qui les accompagnent. Ni école, ni crèche, nous voulons en profiter pour favoriser la réflexion sur la place des enfants dans la lutte, en leur ouvrant un espace prioritaire au milieu de la fourmilière des zadultes.
Avec ce qu'il nous reste de temps,  nous cultivons tout de même à la wardine, sur deux  jardins et une serre magnifiques pour abonder la grande tablée quotidienne, voire pour petit à petit en refiler à l'extérieur. Dehors, dans le potager multiforme qui enserre tous les bâtiments, on est en contact direct avec la nature incroyable de la Zad.


Le Collectif de la Wardine


 
(1) Reclaim the Fields est une « constellation », un réseau de gens, jeunes et moins jeunes, qui portent un projet collectif et international de retour et de réacccès aux terres pour réassumer le contrôle de la production alimentaire : www.reclaimthefields.org

Crédits photos : http://www.elrachetcompagnie.info/notre-dame-des-landes-elrach-%C3%A0-la-zad
LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître la délégation locale la plus proche :
MOBILISATIONS
Projet de loi agriculture et alimentation : la Confédération paysanne mobilisée
en savoir +

Pétition : pour une justice vraiment accessible
Si le projet de loi de programmation de la justice va à son terme, tous les tribunaux seront concernés. Ce projet ...
en savoir +
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
Mentions légales
Copyright 2012 - Tous droits réservés - Confédération paysanne