COMMUNIQUE DE PRESSE

Synutra/Sodiaal : sortir du brouillard !

07.09.2018

L'annonce des difficultés économiques de Synutra a confirmé la stratégie hasardeuse des coopératives laitières à l'export. A peine deux ans après l'inauguration de l'usine de Carhaix, les dysfonctionnements se multiplient : impayés de Synutra, problèmes techniques… Après un mutisme irrespectueux envers ses sociétaires, Sodiaal parle désormais de reprise du site, dans l'opacité la plus totale et en l'absence de consultation de ses adhérent.e.s.

La Confédération paysanne du Finistère a réussi à obtenir cette semaine des informations précieuses de la part des salarié.e.s du site et de Synutra France. Les propos du Président de Synutra France nous inquiètent grandement sur la situation économique du groupe chinois mais également sur la rentabilité de l'usine.

Nous souhaitons confronter les responsables de Sodiaal à la situation actuelle. Stop à l'omerta !

Nous serons nombreux à manifester sur le stand de Sodiaal, dès l'ouverture du SPACE mardi 11 septembre, en présence de nos porte-paroles, national, breton et finistérien. Nous y exigerons des réponses concrètes à nos questions :

-          Faut-il reprendre le site de Synutra à Carhaix, site qui traite 3% de la production de Sodiaal ? Cela permettra-t-il de bien rémunérer les producteurs et productrices ?

-          Quelle valorisation possible sur un produit comme la poudre de lait, y compris infantile ?

-          Est-ce que le marché chinois, instable, en vaut vraiment la peine pour les producteurs et productrices ?

-          Y-a-t-il d'autres alternatives étudiées à la reprise de l'usine de Carhaix par Sodiaal ?

-          Si la reprise de l'usine de Carhaix par Sodiaal est effective, Sodiaal peut-il garantir que la facture ne sera pas dramatique pour les adhérent.e.s de Sodiaal et les 350 salarié.e.s du site ?

La stratégie économique de Sodiaal, et plus généralement des grandes coopératives laitières, nous laisse perplexe. Sauver les volumes au détriment de la rémunération paysanne semble guider les coopératives qui accompagnent une course aux volumes sur le terrain au détriment de l'intérêt collectif. A quand une maîtrise de la production pour une juste rémunération des producteurs et productrices ? A quand une structuration industrielle au service de la dynamique territoriale et l'emploi paysan ? A quand un ancrage territorial valorisé à travers les attentes sociétales des citoyen.ne.s ?

Nous attendons des réponses précises, chiffrées et transparentes. Les producteurs Sodiaal et des Maîtres Laitiers du Cotentin ont le droit de connaître la situation de leur coopérative et les possibilités offertes d'action. Nous en avons assez de subir les choix stratégiques désastreux de la coopération laitière.


Contacts :
Laurent PINATEL - Porte-parole de la Confédération paysanne - tél: 06 80 58 97 22
Nicolas GIROD - Secrétaire national - tél: 06 07 55 29 09
Caroline NUGUES - Chargée de communication - tél: 06 95 29 80 78
LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître la délégation locale la plus proche :
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
Copyright 2012 - Tous droits réservés - Confédération paysanne